•  

     

     

    Ce samedi, il pleut ! Une soupe sera la bienvenue pour un repas entre amis et en famille. Oui, mais voilà, j'ai envie de changer la présentation de ce plat convivial ... et chaleureux.

     

    Je décide de cuire le jarret de porc de façon traditionnelle, c'est-à-dire au bouillon, avec thym, laurier, clou de girofle, planté dans l'oignon, vert de poireau et céleri branche, mais avec de la viande d'agneau. Le bouillon est différent en goût, et ça sent bon !

     

    Pendant le temps de cuisson, couper les légumes habituels d'une bonne soupe (poireaux, navets carottes, céleri, pomme de terre) en petits morceaux. On peut ajouter à ces légumes de base, d'autres légumes, comme de petits bouquets de chou-fleur (frais ou surgelés) ainsi que des petits pois.

     

    Lorsque les viandes sont cuites, passer le bouillon, le verser dans une autre cocotte et ajouter les légumes coupés précédemment, puis 2 petites saucisses de Morteau. En fin de cuisson, retirer les Morteaux et ajouter des vermicelles, laisser cuire encore un peu. Voilà un minestrone. Vous pourrez l'accompagner de parmesan râpé et/ou de pesto.

     

    Pendant la cuisson des viandes, j'ai préparé également des lentilles à la dijonnaise et des haricots cornilles à la tomate.

     

    Couper les viandes, les placer dans un plat, avec couvercle, allant au four, ajouter les saucisses de Morteau, ainsi que des knacks ou saucisses de Strasbourg. Couvrir et placer au four, à température basse, afin de tenir les viandes au chaud.

     

    Servir la soupe, puis les légumes accompagnés des viandes, avec moutarde, cornichons ...

     

    La soupe, façon minestrone

     

     

    Bien ... mais, il reste toujours de la viande ... Pas envie d'une tourte, ou d'un hachis Parmentier. Je pense à une terrine !

     

    Je coupe grossièrement les viandes bouillies, le reste de Morteau, j'ajoute du lard frais haché, 5 cl de cognac, des pistaches, un hachis fait de 2 oignons et 7 à 8 gousses d'ail, du sel, du poivre, du pain trempé dans du bouillon de volaille, 2 oeufs entiers battus, du persil haché. Bien mélanger le tout.

     

    Dans une terrine, je place 1 belle feuille de laurier, une branche de thym et je remplis à moitié de farce (il me reste 2 saucisses de Strasbourg) je les place au centre, sur la moitié de la farce et je termine de remplir la terrine.

     

    Cuire environ 1 heure, au four moyen. 

     

    Une tranche

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique